Après 6 semaines sans vraiment pouvoir sortir, ça fait du bien de prendre la route et de retourner au grand air le temps d’une journée. De toucher l’eau froide d’un lac en hiver, la buée à chaque respiration, ou encore le bruit du vent dans la cimes des arbres.
UP